Avec passion

Ce qui me passionne dans le rôle du directeur de Gorilla c’est le mélange entre la création et la répétition. La création parce que tout est découvert et construit sur le moment, par les improvisateurs et le directeur. La répétition parce que j’ai parfois l’impression d’être dans le rôle du réalisateur dont les acteurs ont déjà le texte, qui se plonge dedans avec eux et qui les accompagne pour que cela soit le plus vrai possible.

C’est envoûtant de regarder les improvisateurs, de les suivre, de ressentir avec eux les émotions et l’histoire de leurs personnages, de les voir tracer leur route. Tout est plus évident pour la suite quand on les regarde comme ça. Vous le saisissez aussi, j’en suis sûre ! Finalement, je suis un peu comme vous, sauf que j’ai le pouvoir de les diriger.

Et si, le temps d’un instant, au prochain spectacle, je vous donnais un peu de mon pouvoir, vous qui ressentez tant de choses?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *