Entrevue avec un fauteuil

Nous recevons ce soir le Fauteuil, nouvelle star du spectacle de Smoking Sofa.

Smoking-Sofa : Cher Fauteuil, vous étiez jusqu’à aujourd’hui stocké négligemment au fond d’une cave et brûlez désormais les planches tous les premiers vendredis du mois au théâtre Pixel. Comment supportez-vous un changement de vie aussi radical ?

Fauteuil : On aurait tort de croire que la vie d’un fauteuil, en dehors du théâtre, est morne est sans intérêt. Je me souviens d’un soir où quelqu’un qui avait croisé Christian Clavier le jour même s’était assis sur moi ! Une autre fois j’ai failli être utilisé pour une partie de chaises musicales mais on m’a préféré une JEFF pliante, sans doute moins fragile.

SS : Passionnant ! Cela ne vous fait donc ni chaud ni froid d’être sur scène ?

F : Détrompez-vous, je ne suis pas fait de bois ! [rires] Je n’ai fait qu’un seul spectacle mais j’ai déjà l’impression d’avoir trouvé ma voie. C’est comme si le Pixel donnait enfin un sens à ma vie ! J’aimerais tellement que mon père soit là pour me voir.

SS : Votre père aurait été fier de vous ?

F : Oui, il a servi de siège au pompier de service du Théâtre de l’Odéon pendant plus de 40 ans. J’ai une pensée pour lui chaque fois que l’on me sort des loges.

SS : Comment se passe la vie dans le milieu du spectacle ? On entend des rumeurs de concurrence féroce, de jalousie, de coups dans le dos…

F : Pas du tout ! Ce ne sont que des rumeurs ! Je m’entends très bien avec le canapé des loges et la table de l’Hiver sous la table. Il m’arrive même d’avoir des discussions d’égal à égal très enrichissantes avec le tabouret qui est à la caisse.

SS : Merci pour vos réponses, cher Fauteuil, un dernier mot pour nos lecteurs ?

F : Eh bien merci à vous. Venez me voir au théâtre Pixel tous les premiers vendredis de chaque mois et si vous restez après le spectacle on pourra s’asseoir ensemble et prendre un ver, un ver, vous comprenez ? [rires]

SS : Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *